Yoko Ogawa – La piscine-les abeilles-la grossesse

30 10 2012

Quatrième de couverture :

« Ces trois courts romans ont en commun leur fraîcheur, leur simplicité et leur concision exemplaires. Mais tous trois se caractérisent aussi par des personnages à la naïveté cruelle, à la perversité troublante. Yoko Ogawa manipule merveilleusement l’art de la description, qui s’arrête sur les détails pour révéler des émotions profondément enfouies dans l’inconscient des êtres. »

Mon avis :

J’aime particulièrement les écrits de Yoko Ogawa pour leurs longueurs courtes (pas toujours), pour leurs univers et pour le ressenti qu’ils me laissent.

Yoko Ogawa pose un regard sur des éléments/évènements d’apparence simple de la vie et elle en révèle toute leur complexité et les réflexions intimes des personnages.

Je ne me lasse pas et ne m’en lasserai pas de sitôt.

S’il y a un auteur japonais que je vous conseille par excellence, c’est bien Yoko Ogawa.

 

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :