Philip Kerr – Une douce flamme

4 09 2012

Quatrième de couverture :

« 1950. À la fin de La Mort, entre autres, embarqué sous un faux nom pour l’Argentine avec Adolf Eichman, Bernie Gunther va y retrouver le gratin des criminels nazis en exil. Ayant révélé sa véritable identité au chef de la police de Buenos Aires, il constate que sa réputation de détective l’y a précédé. Une jeune fille est assassinée dans des circonstances atroces, et Bernie se dit que cette affaire ressemble étrangement à une enquête non élucidée qui lui avait été confiée lorsqu’il était flic à Berlin sous la république de Weimar. Soupçonnant l’un des très nombreux nazis réfugiés dans sa ville, le chef de la police, sollicite l’aide de Bernie qui accepte sans grand enthousiasme. Une série de flash-backs nous ramènent à Berlin en 1932, éclairant les progrès de ses investigations, qui posent d’embarrassantes questions sur les rapports entre le gouvernement de Pern et les nazis. »

Mon avis :

Dans ce cinquième tome, Bernie reprend du poil de la bête. On retrouve un Bernie comme on l’aime. Mais cette fois, en Argentine !

Philip Kerr, une fois de plus, m’impressionne avec ses références historiques. A travers ce tome, j’ai appris énormément de choses sur la fuite des Nazis en Argentine et sur le fait qu’ils étaient accueillis à bras ouverts.

Philip Kerr fait référence à un élément très troublant par rapport au rôle joué par l’Argentine dans l’extermination des juifs. L’auteur insiste bien sur le fait que rien n’a pu être prouvé. Mais cela permet de poser la question.

« Hôtel Adlon » est dans ma PAL et je suis impatiente de le découvrir. Cette saga n’est pas prête de quitter ma PAL.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :