Yoko Ogawa – Une parfaite chambre de malade suivi de La désagrégation du papillon

5 04 2012

Quatrième de couverture :

« Une jeune femme vient de confier sa grand-mère à une institution médicalisée. Dépendante, silencieuse et immobile, la vielle dame semble peu à peu s’effacer de toute réalité. Dans la mémoire et l’inconscient de sa petite-fille, la solitude est immense…

Une jeune fille apprend que son frère, malade, doit passer les derniers mois de sa vie à l’hôpital. Jour après jour elle lui rend visite et leur intimité s’accroît, au rythme des saisons, dans la quiétude de la chambre blanche.

Dans ces deux nouvelles, Yoko Ogawa n’évoque pas simplement la douleur de la mort ou la violence de la maladie, elle explore un sens très particulier, le passage de la vie à l’absence qui induit un remarquable accomplissement des sentiments avant leur inscription dans la mémoire. »

Mon avis :

Une parfaite chambre de malade

Une sœur, un frère. Le frère tombe gravement malade et est hospitalisé. Sa sœur se pose des questions sur ses relations avec sa mère (décédée brutalement et malade mentalement) son frère et son mari. Elle recherche la sécurité dans la chambre d’hôpital (nette) de son frère qui est l’opposé de ce qu’elle a toujours connu (le désordre). Elle cherche également la sécurité dans les bras du médecin de son frère (pas de sexe !) qui semble aussi être l’opposé de son mari toujours absent.

C’est l’univers typique de Yoko Ogawa dont je ne me lasse pas.

La désagrégation du papillon

Une jeune femme se voit obligée de placer sa grand-mère en institution spécialisée après l’avoir soignée. Cette jeune femme finit par se rechercher en se questionnant sur son passé, sa vie amoureuse, le comportement de cette grand-mère qui l’a élevée. Le jeune femme n’entrera plus dans certaines pièces de la maison et à la fin, il y a une très belle scène avec un papillon qui résume, en quelque sorte, la condition humaine.

Encore du beau Yoko Ogawa. Je suis incontestablement une fan !

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :