Eric Faye – Nagasaki

8 09 2011

Quatrième de couverture :

« Tout commence par des disparitions, des déplacements d’objets. Shimura-san vit seul dans une maison silencieuse. Cet homme ordinaire rejoint chaque matin la station météorologique de la ville, déjeune seul et rentre tôt dans une retraite qui n’a pas d’odeur, sauf celle de l’ordre et de la mesure. Depuis quelque temps déjà, il répertorie scrupuleusement les niveaux et les quantités de nourriture stockée dans chaque placard de sa cuisine. Car une découverte pour le moins inattendue va bouleverser son monde bien réglé… »

Ce roman est tiré d’un fait divers porté par plusieurs journaux japonais, dont Asabi, en mai 2008.

Mon avis :

Comment une vie bien réglée peut basculer du jour au lendemain sans qu’on ne s’y attende ?

Cette histoire n’est pas banale, surtout que le récit est tiré d’un fait divers de l’année 2008 qui s’est passé au Japon.

Un homme vit seul. Tous les jours, il part travailler et rentre chez lui sans aller boire un verre avec ses collègues. Quand un jour, il se rend compte que des aliments disparaissent de son frigo, que des objets dans sa cuisine semblent avoir changés de place.

Il émet plusieurs hypothèses : y aurait-il un esprit chez lui qui vole ses denrées alimentaires et qui déplace des objets ? Ou est-ce son esprit qui lui joue des tours ? Il décide donc de tout répertorier dans un carnet, mais cela ne suffit plus. Il place alors une webcam dans une armoire vitrée de sa cuisine et finira par faire une étonnante découverte.

Ce court récit relate les faits vécus par le narrateur, ce japonais vivant seul chez lui, mais aussi les faits vécus par un autre personnage qui joue un rôle important dans l’histoire.

De savoir que ce récit est tiré d’un fait réel apporte une touche encore plus surprenante au dénouement de l’histoire. J’étais partie dans une autre direction de dénouement et j’ai été en partie surprise. Comme quoi les apparences cachent bien souvent d’étranges vérités.

Si vous voulez vivre un fait divers qui se déroule au Pays du Soleil levant, ce récit est fait pour vous et vous serez bien étonnés.

Publicités

Actions

Information

One response

14 10 2011
Mimili

Je viens de terminer ce roman, et j’ai beaucoup aimé! Comme toi, je ne m’attendais pas à la révélation de cette fin, ni à son dénouement. Je trouve cette histoire touchante.
En tout cas j’aime beaucoup ta chronique^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :