Alice Kuipers – Ne t’inquiète pas pour moi

27 05 2011

 

 

Quatrième de couverture :

« Bonne chance pour ton contrôle aujourd’hui, ma chérie. Désolée de ne pas être là pour le petit déj’. La cage de Jeannot a besoin d’être nettoyée. A ce soir. Bises. Maman. P.-S. : N’oublie pas ta clé ! »

«  Une correspondance par Post-it interposés sur le frigo entre une mère et sa fille. Lorsque la mère tombe malade, le temps presse mais l’espoir demeure. Un livre comme un trésor qui chuchote à l’oreille l’importance de ceux qu’on aime… Un livre indispensable aux mères comme aux filles. »

Mon avis :

Chaque page est un post-it. A travers cet échange mère-fille sur frigo, on voit leur relation évoluer. Des fois, il est plus facile de dire des choses ou de poser des questions par écrit. Quand la mère (médecin de profession) avoue sa maladie à sa fille, elle ne lui dit pas tout de suite que c’est plus grave qu’on ne le pense. Mais surtout, elle n’arrive pas à croire elle-même qu’elle est malade.

On perçoit la difficulté pour la mère d’accepter la maladie et surtout de trouver les mots pour l’expliquer à sa fille adolescente qui doit mûrir plus vite que prévu. La mère culpabilise d’imposer sa maladie et la fille culpabilise de ne pouvoir plus aider sa mère.

Tout au long, on accompagne mère et fille dans l’espoir et on n’y croit aussi à la guérison de la mère.

C’est bien la première fois que je pleure en lisant. C’est surtout à la dernière partie du livre que je n’ai pu contenir mes larmes.

Très beau livre qui se lit vite et pleins d’enseignements.

Publicités

Actions

Information

2 responses

27 05 2011
Leiloona

Oui, je me souviens que moi aussi j’avais pleuré.

13 06 2011
Luna

Woaw, quel livre !
Tout petit, certes, mais c’est un vrai condensé d’émotion ! Je ne pensais pas qu’il saurait m’atteindre à ce point là, après tout ce ne sont que des petits mots sur un frigo, mais plus on tourne les pages et plus ils sont importants et chargés d’émotions… C’est vrai qu’il est souvent plus simple d’écrire que de parler à quelqu’un.
J’aime beaucoup le fait qu’on ne connait pratiquement rien des deux personnages, mais que l’on s’attache tout de même énormément à Claire et à sa maman.
C’est vraiment un livre très émouvant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :