Lauren Weisberger – Le Diable s’habille en Prada

12 01 2011

Afin d’apprécier ce livre, il ne faut pas rester braqué sur le film. Sinon, vous serez grandement déçu(e)(s).

Quatrième de couverture:

 » Andrea n’en revient pas: même avec ses fringues dépareillées, elle l’a décroché, ce job de rêve. La jeune femmme de vingt-trois ans va enfin intégrer la rédaction de Runway, prestigieux magazine de mode new-yorkais! Et devenir l’assistante personnelle de la rédactrice en chef, la papesse du bon goût, la dénommée Miranda Priestly. Une chance inouïe pour Andrea: des milliers d’autres filles se damneraient pour être à sa place! […] »

Pour apprécier ce petit « roman de plage » (en fait, un peu plus de 500 pages), il faut oublier le film adapté de ce livre. Dans mon cas, cela fut relativement difficile et par conséquent, je suis déçue du livre. Pourtant, îl permet de passer un bon moment détente et vous transporte dans le monde cruel (et aberrant/ridicule/superficiel…) de la mode. Andrea est un personnage proche de nous (même si par moment, je l’aurais bien giflée pour la ramener à la réalité).

Publicités

Actions

Information

One response

18 03 2011
DF

Je l’ai lu il y a pas mal de temps, et me souviens d’une sacrée peinture sociale, mine de rien, derrière une histoire aux apparences légères. Un certain tableau des Etats-Unis…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :