Murakami Ryû – Ecstasy, Melancholia et Thanatos – Impressions générales

27 09 2010

Il ne fut pas aisé d’arriver à la fin de cette trilogie.

On démarre à fond avec le premier volet : « Ecstasy ». On est plongé dans le sadomasochisme à la japonnaise avec Keiko qui explique son vécu avec Yazaki et Reiko. Du sadomasochisme très porté sur le psychisme. La drogue est légion et le narrateur se trouve plongé dans le milieu.

Cela semble s’adoucir dans le deuxième volet : « Melancholia » où Yazaki raconte sa vision de son trio avec Keiko et Reiko. Vision très mélancholique.

Dans le troisième volet: « Thanatos », c’est Reiko qui raconte son ressenti. Elle semble très perturbée. Dans la méthologie grecque, Thanatos est la personnification de la mort. Reiko est jugée par Keiko et Yazaki comme un trou noir. Et on comprend pourquoi en lisant le dernier volet de cette trilogie.

Cette lecture fut très intéressante par rapport aux idées qu’on se fait du sadomasochisme.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :